Certains disent que Lille a inventé le socialisme.

Depuis 1 siècle, la chaîne des maires socialistes reste ininterrompue… depuis qu’elle a pris le beffroi en 2001, Martine Aubry en est l’héritière.
Mais quelle est donc la trajectoire de cette haut-fonctionnaire parachutée, née parisienne et Delors, pour qu’elle parvienne jusqu’aux courées de briques rouges ?

Martine Aubry et Lille, l’histoire d’une double métamorphose.

icon-fichetechniqueANNÉE : 2019

DURÉE : 52 minutes

RÉALISATION: Hélène Desplanques

DIFFUSION : lundi 18 novembre à 23h05 France 3 Hauts-de-France, samedi 25 janvier à 21h sur Public Sénat

TOUTES LES INFOS SUR LE SITE DE FRANCE 3

La fille de Jacques Delors, brillante énarque et étoile montante du parti socialiste, parachutée à Lille en 1995, a été désignée dauphine par Pierre Mauroy. D’une arrivée sur fond de trahison à des débuts difficiles, jusqu’à une belle reconnaissance via la culture, la trajectoire de l’élue lilloise est pleine de rebondissements. A l’aube d’un probable quatrième mandat, les relations entre Lille et son édile sont aussi passionnelles que son légendaire caractère.

Articles similaires

2 Réponses

  1. Guittet

    Il y a déjà une erreur dans votre présentation il y a eu une interruption gaulliste en 1947 il me semble… Mais depuis effectivement les maires socialismes se sont succédés…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.