Autour de la rue Charlot

Retrouvez dimanche à 11h30 un nouvel épisode de Paname sur France 3 Ile de France.

articles

SYNOPSIS

Dans le IIIème arrondissement, Yvan Hallouin se rend rue Charlot pour arpenter un quartier où modernité et souvenirs tentent de cohabiter. Longtemps délaissée, la rue Charlot revit depuis quelques années, notamment grâce au sauvetage de son marché des Enfants rouges, le plus vieux marché couvert parisien.

Michel en fut l’un des plus grands défenseurs, comme il s’attache aujourd’hui, assis devant sa brocante, à valoriser les petits artisans qui résistent difficilement face à l’assaut immobilier et aux riverains fraîchement installés et bien décidés à supprimer de leur environnement tout ce qui provoque bruit et agitation. Sandra, qui a grandi dans une loge de concierge de la rue Charlot, regrette ce changement qui l’a forcée à déménager, mais travaille toujours dans ce quartier dont elle ne peut se passer. Elle aime y croiser encore Jérôme Richard, constructeur de tentes et de barnums de père en fils ou les Gruson qui dirigent l’entreprise familiale de gravure et d’estampage installée ici en 1840. Ces derniers ateliers du quartier occupent les RDC d’hôtels particuliers qui, avant eux, abritèrent de prestigieuses familles dont la famille Charlot, comme Frédérick Gersal l’explique à Yvan.

Mais ce que tous ces habitants du quartier apprécient le plus, ce sont les nombreuses et exotiques « gargotes » du marché des Enfants rouges où ils se régalent des accras de Njulienne, la cuisinière du Corrosol, ainsi que les jambons rapportés de toute l’Europe par Solo et dégustés dans son très étroit mais réputé « Caractère de cochon », l’ancienne échoppe de vins de la rue Charlot.

Retrouvez le Facebook de l’émission: Paname, Paris dans l’ame
et aussi sur France 3 Paris

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.