icon-fichetechniqueANNÉE : 2019

DURÉE : 26′

RÉALISATION: Emmanuel Besnard

DIFFUSION : Dimanche 2 février 2019 à 12h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Ce dimanche, les Chroniques Méditerranéennes vous proposent une escale festive à Arles, à l’occasion d’un événement incontournable : la Féria du Riz ! Une fête qui, chaque année, fait la part belle aux traditions locales et à la culture taurine.
Classée au patrimoine mondial de l’humanité, Arles est aussi une ville d’art et d’histoire que Nathalie Simon va vous faire découvrir !

Située entre Alpilles et Camargue, Arles est le centre de la tauromachie en Provence, et la course camarguaise en est l’activité emblématique. Gérald y dirige l’école de raseteurs, où il entraîne des jeunes à pratiquer ce sport dans la plus pure tradition. À ses côtés, Nathalie nous présente l’envers du décor de la course camarguaise…

Après un crochet par la Fondation Van Gogh, qui rend hommage au maître hollandais dans un cadre somptueux, Nathalie rejoint Brice au cœur des arènes romaines. Cet expert en arts martiaux, passionné d’archéologie et d’histoire, recrée de façon rigoureuse les combats tels qu’ils se menaient à l’époque. Tordre le cou à son adversaire, mais surtout aux idées reçues !

Direction ensuite le Musée de l’Arles antique pour y découvrir les pièces uniques qui ont été révélées par les fouilles environnantes. Le buste de César repêché au fond du Rhône, mais aussi de superbes mosaïques. L’occasion pour Nathalie de découvrir le travail des petites mains bénévoles derrière cette restauration de grande ampleur.

Vous connaissez l’hôtel L’Arlatan ? Entièrement rénové par l’architecte Jorge Pardo, c’est dans ses cuisines que Nathalie a rendez-vous avec le chef Stéphane pour déguster les célèbre tellines. Ces petits coquillages, typiques de la région camarguaise, font partie du patrimoine de la ville.

Tout comme la tour Luma, cet édifice futuriste d’acier, dessinée par l’architecte de renom Frank Gehry. Bernard, qui lui a consacré un documentaire, nous révèle les dessous de sa construction… mystérieuse.

Retour aux arènes pour Nathalie qui ouvre les portes de l’amphithéâtre afin d’admirer la fresque goyesque. Partie intégrante du spectacle de la féria, ce tableau gigantesque rend hommage à un artiste différent chaque année, sur l’intégralité du sol des arènes. Cette fois, ce sont les tournesols de Van Gogh qui sont à l’honneur. Elle n’attend plus que la corrida et les taureaux qui viendront effacer cet art éphémère…


Personnages (dans l’ordre d’apparition) :

Gérald Rado : Directeur technique de l’école de raseteurs

https://www.facebook.com/gerald.rado.351

Yanis Diabelkir : Élève raseteur


Brice Lopez : Organisateur de spectacles historiques

Spécialiste des combats de gladiateurs et duels toutes époques

Alain Genot : Archéologue

Marie-Pierre Rothé : Archéologue

Annick Coste : Bénévole du musée

http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/root/index.htm


Theodora Galanos : Directrice adjointe de L’Arlatan

Stéphane Ferro : Chef de cuisine

https://www.arlatan.com/fr/

Bernard George : Documentariste

https://www.luma-arles.org/fr/story/Slow-Show?storyId=ea53d549-81e0-45a6-a620-29d30e4d2226

Dalia Navarro : Présidente du club taurin Les Andalouses

https://www.lesandalouses.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.