CHRONIQUES MÉDITERRANÉENNES – MONACO

 

icon-fichetechniqueANNÉE : 2019

DURÉE : 26′

RÉALISATION: Stéphane Stasi

DIFFUSION :  9 juin 2019 à 12h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

Palais princier, circuit légendaire, casino… Bienvenue à Monaco !

Ce « rocher » qui abrite le deuxième plus petit état indépendant au monde après le Vatican, accueille cette semaine les Chroniques Méditerranéennes et Nathalie Simon. Au delà de l’empire de faste et de grandeur, découvrez un Monaco plus intime, une cité durable qui a placé la protection de l’environnement au cœur de ses missions.

Au sommet du rocher dominant la ville, se dresse le Palais de Monaco, lieu de résidence de la famille princière. Il fallait bien un guide expérimenté pour faire découvrir les secrets de cette forteresse du XIIIème siècle à Nathalie. C’est Thomas, historien du Palais qui s’en charge.

De la chambre d’York au trône de Charles III, Thomas lève le voile sur la dynastie Grimaldi, ainsi que sur les petites habitudes de la famille princière et son engagement écologique.

Après une balade à vélo en bord de mer, Nathalie arrive sur la célèbre plage du Larvotto. Elle y rejoint Pierre Frolla, quadruple champion du monde de plongée et ami de longue date. Il va l’initier à la plongée en apnée, dite « libre », dans la réserve sous-marine de cinquante hectares située au pied du rocher. Nathalie va apprendre à lâcher prise !

Le tracé du légendaire circuit de Formule 1 mène Nathalie à Jean-Marc, ancien pompier à la retraite désormais guide touristique. Passionné par son pays et témoin de son urbanisation galopante, il est incollable sur la vie de ses 38 000 habitants.

En 2025, après 10 ans de travaux, sera inauguré le nouvel éco-quartier de l’anse du portier construit sur la mer, d’une superficie de 7 hectares. Nathalie retrouve Pierre qui a été consulté en tant qu’expert environnemental sur ce projet titanesque, puisqu’il a fallu déplacer de nombreuses espèces sous-marines afin de protéger l’écosystème.

La protection de ce milieu naturel est d’ailleurs l’une des missions principales du Musée Océanographique de Monaco, dans lequel se rend Nathalie. Inauguré en 1910 par Albert 1er, ce musée héberge plus de 6 000 spécimens et a été dirigé pendant 30 ans par le commandant Cousteau. C’est l’heure du repas des tortues avec Olivier, responsable des bassins, qui nous ouvre les portes de ce nouvel espace à ciel ouvert dont l’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre à leur fragilité.

Mais Nathalie ne pouvait pas repartir de Monaco sans avoir goûté ses fameuses huîtres : les perles de Monte-Carlo. C’est chose faite avec Brice, qui n’est pas un simple restaurateur puisqu’il affine aussi lui-même ses huîtres. Elles ont beaucoup de bienfaits pour la santé, et sont excellentes à déguster !

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.