CHRONIQUES MÉDITERRANÉENNES – VAISON-LA-ROMAINE

icon-fichetechnique

ANNÉE : 2018

DURÉE : 26′

RÉALISATION: Romain FLEURY

DIFFUSION :  4 novembre 2018 / France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

Cette semaine, partons à la découverte de la fascinante ville de Vaison-la-Romaine.

Située au nord du Vaucluse, face au mont Ventoux et aux dentelles de Montmirail, cette cité chargée de plus de 2 000 ans d’histoire, porte merveilleusement bien son surnom de Vaison « la Romaine ».

Nous irons sur les traces de son passé incroyable, tel son théâtre antique, qui pouvait contenir jusqu’à 6 000 spectateurs. Nathalie apprendra à vivre comme les Romains au cœur des vestiges de rues et de villas, pour une véritable remontée dans le temps !

Beaucoup de producteurs locaux de fruits et légumes travaillent dans la région, et font du marché de Vaison l’un des plus étendus et animés de Provence. C’est ainsi qu’Isabelle s’est reconvertie dans la fabrication de délicieuses confitures maison, aux parfums sucrés, salés, épicés… et même inspirés de recettes romaines.

Nathalie en pleine séance de pêche « no kill »

Nathalie a ensuite rendez-vous dans un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail), qui a pour objectif l’insertion sociale et professionnelle d’adultes handicapés. Dans cet atelier de couture, on fabrique des drapeaux pour les établissements publics, mais également des écharpes de maire. Une belle rencontre avec ces travailleurs qui ont le cœur à l’ouvrage.

Direction l’entrée du village pour découvrir la fresque monumentale du street artiste Klemz : il lui a fallu plus de 200 bombes de peinture pour réaliser un portrait de l’empereur Hadrien de 20 mètres de haut !

C’est sur les bords de l’Ouvèze, tristement célèbre pour sa terrible crue de 1992, que Nathalie s’essayera à la pêche « no-kill », où l’on remet les poissons à l’eau. Une initiative responsable qui permet aux Vaisonnais de se réapproprier leur rivière.

Dernière étape à la Carawine du Mas Poupéras, une vieille caravane des années 60 réhabilitée en bar à vin et tapas : des meubles récupérés, quelques bonnes bouteilles, des produits locaux, un peu de musique et hop! le tour est joué…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.