DES LIGNES DE VIE

La collection « Nous, Gens de la Terre » de 13Productions a pour ambition de rendre compte du quotidien des agriculteurs d’outre-mer. De la Réunion à la Martinique, entre difficultés économiques et changement climatique, les agriculteurs des DOM-TOM sont soumis à des nouvelles dynamiques, et avec elles des nouveaux enjeux. Rendez-vous aujourd’hui à Saint-Pierre-et-Miquelon, qui fait face à son plus grand défi : le changement climatique.

icon-fichetechnique

ANNÉE : 2019 / En cours

DURÉE : 52′

RÉALISATION : Olivier LACAZE

DIFFUSION : France Ô

Même si la morue ne fait plus la fortune de Saint-Pierre-et-Miquelon, les Saint-pierre-et-miquelonais n’ont pas abandonné la pêche pour autant. Vingt-cinq ans après le moratoire canadien, la filière a tenté de refaire surface en se diversifiant. Saint-Pierre et Miquelon mise désormais sur le développement du fret et du tourisme, mais aussi sur l’exploitation de nouvelles espèces, comme le crabe des neiges ou encore le concombre de mer, très demandé sur le marché asiatique. Grâce à ces espèces, les pêcheurs de Saint Pierre et Miquelon ont su renouer avec les pêches miraculeuses… qui ne durent malheureusement qu’un temps !

Car, en effet, c’est sans compter sur une maladie sournoise dont souffre la planète entière et qui affecte en tout premier lieu les eaux saint pierraises : le réchauffement climatique.

Le tableau est particulièrement inquiétant et les scientifiques sont formels : à cet endroit précis, les eaux de l’Atlantique Nord ont subit une augmentation significative de leur température. Résultat : certaines espèces comme le crabe des neiges sont remontées vers le nord, à la recherche des eaux plus froides, désertant totalement l’archipel.

Les chiffres sont sans appel : rien qu’en 2015, les prises de crabe des neiges ont subi une diminution spectaculaire : moins 72 % en quelques mois ! Et certaines espèces comme les coquilles par exemple, qui pullulaient autrefois, ont entièrement disparue, en une année seulement. Les pêcheurs, qui sont ici de véritables lanceurs d’alerte, tirent la sonnette d’alarme. Mais il est peut être déjà trop tard !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.