Le dernier regard

L’Européenne du Fayoum

Ecrit et réalisé par Alain Jaubert

DURÉE: 29′

ANNÉE: 1998

MONTAGE: Marie-Christine Miqueau

Synopsis

Environ 750 portraits funéraires des premiers siècles de notre ère ont été préservés par les sables secs de l’Egypte et surtout dans la région du Fayoum d’où leur surnom. Parmi eux, le portrait surnommé l’Européenne est l’un des plus beaux.

Ces portraits de l’Egypte gréco-romaine étaient accrochés aux momies embaumées, peints à l’encaustique sur bois ou parfois effectuées directement à la détrempe sur le linceul. Ils apportent un témoignage unique sur les techniques sur les techniques picturales antiques. Leurs traits stylistiques étonnants en font à la fois les ancêtres des icônes et les premières étapes d’un style de portrait naturaliste. Toutes les techniques qui, plus tard à la renaissance seront trouvées (ou retrouvées) pour rendre le portrait vivant sont déjà là.

Le film reprend l’étude faite au laboratoire des musées de France et repose l’énigme de celle que l’on a appelé l’Européenne.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.