Le génie du mal

Ecrit par Hélène Châtelain et Iossif Pasternak et réalisé par Iossif Pasternak

DURÉE: 85′

ANNÉE: 2003

Synopsis

Le 29 mai 2002, à l’initiative du mouvement « Le Retour », société historique et littéraire regroupant d’anciens détenus du Goulag, a eu lieu à Moscou la première représentation publique du Requiem composé par Alexandre Lockchine en 1949.

Ce sera l’ultime réunion des anciens du Goulag (la première eut lieu en 1991). Chostakovitch, qui eut la partition entre les mains, dit : « Celui qui a composé ce Requiem est de nous tous un des plus grands. C’est une oeuvre géniale ». Jamais sa musique n’avait été jouée: Alexandre Lazarevitch Lockchine avait été banni de la communauté des intellectuels car il était soupçonné d’avoir collaboré avec le KGB et accusé d’avoir dénoncé.

En 1987, Alexandre Lokchine meurt. En mars 2002, un document officiel des Services de Sécurité, le disculpe totalement.

Le film raconte l’histoire d’Alexandre Lokchine et celle de son fils qui s’est battu pour sa reconnaissance et l’établissement de la vérité. Alexandre Lokchine n’a dénoncé personne et pourtant des preuves, des faits, des dossiers sont là-et les amis revenus ont été effectivement dénoncés.

Après l’oeuvre monumentale Goulag, un nouveau film de Iossif Pasternak sur l’histoire soviétique de l’après-goulag.

Acheter le DVDdvd-goulag

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.