LE PROCÈS D’AUSCHWITZ LA FIN DU SILENCE, SUR TOUTE L’HISTOIRE

Le documentaire de Barbara Necek primé au festival FIGRA sera diffusé sur la chaîne Toute l’Histoire les 5 et 10 mai prochains.

Le DVD est disponible à la vente sur la boutique de 13 Productions :

 

icon-fichetechnique

ANNÉE : 2018

DURÉE : 52′

RÉALISATION : Barbara Necek

CO-PRODUCTION : 13 Productions / France Télévisions

avec la participation : le Ministère des Armées, Secrétariat général pour l’administration, Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

avec le soutien : la PROCIREP – Société des Producteurs, l’ANGOA et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Le Centre national du cinéma et de l’image animée, Ici RDI

DIFFUSION : Dimanche 05 mai à 20h40 et vendredi 10 mai à 22h00 sur Toute l’Histoire

Le 20 décembre 1963 à Francfort en Allemagne de l’Ouest débute un procès historique.

18 années après la guerre, 22 anciens SS vont enfin répondre de leurs crimes commis au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz. Tous avaient réussi à se fondre dans la masse pour recommencer une nouvelle vie sans jamais être inquiété par la justice. Pour les inculper, il a fallu une enquête de 4 ans menée par une poignée de juristes allemands engagés. Leur objectif : organiser un procès médiatique et retentissant afin de confronter le pays avec son passé.  Car à l’époque, Auschwitz n’évoque rien à la grande majorité des Allemands. Saisi d’une amnésie collective, le pays a même intégré d’anciens nazis dans la fonction publique. C’est ce silence que le procès d’Auschwitz va briser. Pendant 22 mois, dans un climat de tension et d’hostilité, plus de 200 survivants d’Auschwitz viendront témoigner à la barre pour dévoiler au monde entier les coulisses de la machine à tuer. A l’issue du procès, Auschwitz deviendra le symbole de l’extermination des Juifs d’Europe aux yeux du monde entier.

Ce documentaire raconte le procès historique d’Auschwitz à l’aide d’interviews des derniers témoins d’époque, d’images d’archives et d’enregistrements sonores des séances, classés depuis octobre 2017 au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.