200 000 déportés. 120 000 morts. Un camp d’extermination par le travail, le terrible Mauthausen. Dans cet enfer, des hommes ont réussi l’impossible. Subtiliser et exfiltrer 2 000 photographies pour un jour avoir des preuves contre leurs bourreaux ! Dans ce camp, ils n’étaient pas des déportés mais des résistants ! 

icon-fichetechnique

ANNÉE : 2020

DURÉE : 52′

RÉALISÉ PAR : Barbara Necek

DIFFUSION :  bientôt sur Arte, Histoire TV

« Brûlez tout ! ». En cette fin d’année 1944, la défaite du Reich est une affaire de quelques mois. La victoire des Alliés se profile.

L’ordre de Berlin est sans équivoque : il faut soustraire aux yeux du monde et au jugement de l’Histoire, la mort de millions d’hommes, de femmes et d’enfants. Personne ne doit connaître la réalité des camps de concentration et d’extermination.

De Varsovie à Prague, de Hambourg à Vienne, dans chaque administration, dans chaque bureau, des centaines de milliers de rapports, de fiches signalétiques et de photographies partent en fumée. Et dans les camps, on assassine les derniers survivants.

Mais les Nazis vont échouer à cacher leurs crimes. Des déportés reviendront pour raconter l’innommable. Et ils apporteront des preuves !

Pendant cinq ans, au camp de concentration de Mauthausen, une poignée d’hommes va faire encore plus que survivre. Ils vont voler ces preuves. Ils vont les cacher. Et ils vont même les sortir du camp et les mettre à l’abri des SS.

2 000 photographies du camp de Mauthausen sont arrivées grâce à eux jusqu’à nous. C’est l’histoire incroyable de ce sauvetage que nous allons vous raconter.


This film has been supported by a grant from the Conference on Jewish Material Claims Against Germany.

Avec le soutien de :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.