En Avant-Première

Nous, Ouvriers « Nos coeurs battent encore »

Avant-Premières en cours … Suivez notre page Facebook https://www.facebook.com/13prods

nous-ouvriers-2

#nousouvriers

Durée : série de 3 x 52 minutes
Réalisateurs : Claire Feinstein et Gilles Perez
Année : 2016
Commentaire de Philippe Torreton
Produite par 13 Productions pour France 3 et Histoire

Résumé : On a peine à l’imaginer. Ils sont pourtant des millions. Un peu plus de sept selon les dernières statistiques. Sept millions de corps qui se plient, de mains qui s’activent, de sueur, de cambouis, de gestes chaque jour mille et mille fois répétés. Les ouvriers représentent encore aujourd’hui un quart de la population active française. La France en bleu de chauffe et chaussures de sécurité travaille toujours. Quand les ouvriers du textile ou de la sidérurgie diminuent, ceux du tri, de l’emballage, de l’expédition ou les conducteurs- livreurs, eux, progressent.
Ils sont là et pourtant invisibles. Car ces hommes et ces femmes ont disparu de notre champ visuel. Il faut des fermetures d’usines et des vies qui s’écroulent pour que l’on redécouvre, étonnés, leur existence.
Au sortir de la Seconde guerre mondiale, ces travailleurs étaient pourtant acclamés comme des héros.
« Gueules noires » et métallos étaient alors les figures incontournables de la reconstruction et les fers de lance des plus grandes avancées sociales.
Comment une telle mutation a t-elle pu avoir lieu ?

 

Nous, Ouvriers : Bande-Annonce from 13 Productions on Vimeo.

.

Articles similaires

Une réponse

  1. Fraisse

    J’ai assisté à l’avant première de ce magnifique documentaire et je vous engage à le voir les 14, 21 et 28 mars sur France 3. Nous avons eu droit à un condensé de 2 heures des 3 épisodes et je peux vous dire que nous étions tous très émus. Nous y avons retrouvé nos parents, grands parents et pour certains arrière grands parents derrière ces visages si expressifs et sans rancoeur malgré les périodes difficiles. Ma fille de 17 ans m’accompagnait et à beaucoup aimé. J’invite dons les jeunes et moins jeunes à voir cette diffusion dans cette époque sociale un peu dure et découvrir que leurs anciens se sont battus pour améliorer leur condition et à posteriori la notre.
    Je tiens à remercier les réalisateurs Claire Feinstein et Gilles Pérez pour leur travail remarquable et pour avoir su nous montrer à travers ces visages toute la tendresse et l’humanité qui manque si cruellement aujourd’hui. Un grand Bravo et une pensée émue à mon père, mes oncles, tantes et mes grands parents qui ne sont plus lá et qui furent aussi ces ouvriers qui ont reconstruit la France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.