Après le brouillard, une histoire de résilience

 

Diffusion lundi 23 mars à 23h55 sur France 3 

  • DURÉE : 52 minutes
  • ANNÉE : 2014
  • AUTEUR(S)/RÉALISATEUR(S) : Luis Ortas
  • COPRODUCTION: Cinetica, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Synopsis:

Siegfried Meir est un enfant des camps. Malgré son jeune âge, il survivra à l’enfer d’Auschwitz et de Mauthausen. Dans ce chaos, il rencontrera un homme qui lui sera essentiel dans sa vie pour rebondir, traverser les épreuves et se reconstruire de multiples vies, au fil du temps, à chaque fois..

Un vieil homme vend des foulards sur une plage d’Ibiza. Une image qui pourrait être banale sur cet île méditerranéenne connue pour être le refuge de gens extravagants, « dilapidateurs de fortunes » ou pionniers du mouvement hippies jamais reconvertis. Pourtant, sous la lumière crue du soleil de midi, cet homme lève un regard bleu qui nous attire, un de ces regards qui en disent long sans jamais le dire.

Cette lumière est semblable à celle d’un projecteur de cinéma qui crée des ombres, les ombres que nous projetons tous, les ombres qui vivent en nous. Siegfried cherche la lumière pour gommer le passé, mais ce passé fait partie de lui pour toujours.

D’où vient-il ?  Qui est-il ?

Le vieil homme est venu maintenant parler de l’holocauste aux enfants d’un collège de l’île. Il soulève la manche de sa chemise et découvre le tatouage des prisonniers. Les enfants ne comprennent pas bien ce dont il s’agit. Un tatouage, pourquoi ? Alors le vieil homme commence à leur raconter: « Je suis né en Allemagne en 1934 d’une mère juive et d’un père roumain… », « j’ai été déporté à Auschwitz, puis à Mauthausen … « .

Avec la participation de Boris Cyrulnik.

Extrait du film

« Après le brouillard » de Louis Ortas – Extrait par fondationshoah

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.