RAGAZZI DI STADIO, QUARANT’ANNI DOPO

Testone, Dino, Corona, Leo, Mimmo, sont les « Ragazzi di Stadio ». Supporters de la Juventus depuis 40 ans, ils sont pourtant interdits de stade. Prison, exclusion sociale, rachat ou révolte, leurs histoires sont plurielles mais leur passion est commune : supporter le foot. Entre continuité et rupture, ils sont aussi les témoins d’un monde en mouvement, d’un pays en pleine transformation.

icon-fichetechnique

ANNÉE : 2019

DURÉE : 52′

RÉALISATION: Daniele SEGRE

COPRODUCTION : 13 Productions, I Cammelli, Rai Cinema, France 3 Corse Via Stella

DIFFUSION : vendredi 8 novembre du France 3 Corse ViaStella

Un choeur de stade rythmé par des coups de tambour. Le cri des supporters comme une marée, entre flux et reflux, qui encourage la Juventus, l’équipe italienne la plus forte et connue au monde. Un groupe de cinquantenaires regarde le match devant la télé. Testone, Dino, Corona, Leo, Mimmo sont les « Ragazzi di stadio », supporters noir et blanc depuis 40 ans.
En 1979, un réalisateur de cinéma, Daniele Segre, avait été le premier cinéaste à glisser une caméra au coeur des tribunes ultras. Ils étaient d’extrême gauche et rêvaient de Révolution. Son opus d’alors est une oeuvre du cinéma du réel multi primée. 40 ans après, à partir d’archives et de nouveaux tournages, il retourne filmer leur évolution politique, sociale et humaine. Nous les retrouvons pendant le Calcio, le championnat italien, ils nous racontent ce que le virage représente pour eux : une fuite, une famille et un rite aussi initiatique qu’archaïque, au travers duquel on libère notre instinct.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.